Print pdf

Print Friendly and PDF

Tarte chocolat caramel vegan

J’ai tiré cette recette du blog de Delia , un blog qui propose des pâtisserie vegan vraiment top. J’y ai rajouté une petite couche d...


J’ai tiré cette recette du blog de Delia, un blog qui propose des pâtisserie vegan vraiment top. J’y ai rajouté une petite couche de caramel à tartiner au beurre de coco sur le dessous. J’ai particulièrement aimé son côté très chocolaté.







Pour 1 tarte de 22cm de diamètre (6 personnes)

Pâte sablée vegan

130g de margarine

50g de sucre glace

25 g de sucre

25 g de poudre d’amandes

1 càs de fécule de mais et 30 ml d’eau

2 càc gomme de xenthane (magasin bio)

200 g farine de blé

1 càs gel de lin

1 càs purée de cajou
Ganache au chocolat

250 g de chocolat noir

20 cl de crème de soja



Caramel au beurre de coco

100 g de sucre

30 g de beurre de coco margarine

15 cl crème soja
1/4 c. à café fleur de sel


Préparer le caramel
Comme pour un caramel classique, dans une casserole à fond épais, répartir le sucre de façon homogène. Faire fondre à feux doux sans le toucher jusqu’à obtention d’un caramel blond foncé.

Pendant ce temps, porter à ébullition la crème liquide dans une casserole. Réserver.



Hors du feu, ajouter petit à petit la crème liquide chaude. Mélanger puis incorporer le beurre de coco.

Replacer sur le feu et laisser frémir quelques minutes.

Donner un coup de mixeur pour rendre la préparation homogène. Et laisser refroidir avant utilisation.


Préparer le gel de lin 
Mettre les graines de lin et un fond d’eau dans une casserole sur fond doux. Porter à ébullition. Un gel visqueux sort des graines de lin. Plus le mélange est chaud, plus celui ci devient dense. Il ne faut donc pas trop chauffer.
Filtrer à l’aide d’une passoire pour récupérer seulement ce liquide visqueux. Réserver.
Attention, le gel de lin ne se conserve pas bien, il est préférable de l’utiliser directement.


Préparer la pâte à tarte

A l’aide d’une spatule, assouplir la margarine. Ajouter le sucre glace. Il faut obtenir une consistance de crème (on appelle ça crémer).

Ajouter les substituts d’œuf (la purée d’oléganieux, la fécule mélanger à l’eau et le gel de lin). Mélanger à l’aide d’un fouet.

Sur le plan de travail, tamiser la farine avec le sel et la gomme de xenthane, réaliser un puits.

Versez dans le puits le mélange précédent. Incorporez la farine petit à petit.

Une fois la boule de pâte obtenue, il faut la fraiser pour homogénéiser la pâte. Pour cela, il faut écraser délicatement la pâte avec la paume de la main sur le plan de travail. Attention, une fois suffit. Si la pâte est trop travailler, on va lui donner du corps. C’est-à-dire que le réseau de gluten se développe est que la pâte devient élastique. Elle risque de se rétracter lors de l’abaisse ou de la cuisson.

Filmez et réservez au frais pendant 2 h.

Une fois que le temps de repos de la pâte est fini. Abaisser la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé.

- J’ai tant bien que mal essayé de façon classique, la pâte était beaucoup trop friable et collante.-



Foncer la pâte sur le cercle. Pour cela, il faut utiliser ses pouces. Un premier pouce pousse la pâte contre le bord du cercle en l’écrasant légèrement afin de faire un petit bourrelet, en même temps le second pouce descend la pâte en la plaquant contre le bord. Lorsque l’on retourne le cercle, la pâte doit faire un angle droit avec le bord du cercle.

Passer le rouleau sur les bords du cercle afin de couper le surplus de pâte.

Redresser le bourrelet et couper le au coteau.

Piquez la pâte et la faire précuire 20 min à 160°. La pâte est prête lorsqu’elle est légèrement dorée. Réservez



Etaler une couche de caramel à tartiner sur la pâte. Cela sera plus simple si la pâte est encore chaude.

Laisser refroidir



Ganache au chocolat

Hacher le chocolat noir.

Faire bouillir la crème.

Verser la crème en 3 fois sur le chocolat noir. Émulsionner avec une maryse, pour cela faire des petits mouvements circulaires au centre de la crème (un peu comme pour mélanger une sauce salade).

Couler sans attendre la ganache au chocolat sur le fond de tarte. Lisser à l’aide d’une spatule.

Laisser prendre 2h au frais avant de déguster. Ou de décorer



Le décor

Placer une plaque au congélateur.

Faire fondre les 2/3 du chocolat au bain marie jusqu’à 55°.

Pendant ce temps, préparer un bain marie d’eau froide et hacher finement le tiers restant de chocolat.

Une fois la bonne température atteinte, mettre le cul de poule dans le bain marie d’eau froide et ajouter le chocolat restant. Mélanger à la maryse pour faire fondre le chocolat restant. La température doit redescendre à 26-27e.

Une fois la température atteinte, la faire remonter au bain marie (chaud) à 31-32°. Le chocolat est alors prêt à être utilisé.

Sortir la plaque du congélateur et déposer une fine couche de chocolat dessus. Lisser bien. Remettre au congélateur 1 minute.

Puis re sortir la plaque avec le chocolat du congélateur. A l’aide d’un couteau ou d’une spatule légèrement courber  Gratter le chocolat afin d’en faire des copeaux.

Utiliser ses copeaux de chocolat pour décorer la tarte.

Sortir la tarte 20min avant la dégustation












You Might Also Like

1 petit mots